L’économie du logiciel libre

Une question récurrente revient, et à juste titre : celle de comprendre comment les développeurs ou éditeurs de logiciels libres trouvent un modèle de fonctionnement économique pour permettre de rémunérer ceux qui doivent l’être dans le processus.

Tout d’abord, il est important de noter que de nombreux projets ne recherchent pas de ressources financières : les logiciels sont développés entièrement de manière bénévole et viennent enrichir le pot commun.

D’autres projets cependant doivent trouver ces ressources financières. Nous ne développerons pas ici l’ensemble des modèles qui existent mais deux points sont notables :

  • la fondation Mozilla avec des projets comme Thunderbird ou Firefox montrent de facto que des modèles sont possibles et qu’il peut y avoir donc de belles réussites
  • il n’y a pas un modèle unique mais de nombreuses logiques existent et s’hybrident. Ainsi, en décembre 2007, l’April en identifiait 24. Même si le document demande sans doute à être actualisé, sa lecture renseigne sur des logiques globales.

Et souvenez-vous : libre ne veut pas dire gratuit ! Dans le cas où vous utilisez un logiciel propriétaire gratuit, le produit, c’est vraisemblablement vous !


libreassociation.info est une initiative du groupe de travail Libre Association de l’April

Trois prochains événements pris au hasard dans l’Agenda du libre :

Retrouvez tous les événements de votre région sur l’Agenda du libre